Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Célébrer Yule

Illustration : Julia Nikitina’s wheel of the year

Yule est la fête du solstice d’hiver, il s’agit d’un des quatre Sabbats mineurs de l’année. On le célèbre le 21 décembre, le dernier jour sombre de l’année, car à partir de cette date les jours se rallongent à nouveau. 

C’est une fête de renaissance, de retour de la vie et de la lumière. Il est donc de coutume d’allumer des feux et des bougies pour encourager le retour du Soleil et chasser l’obscurité. On prend conscience que la nature encore ensommeillée reprend doucement ses forces sous la neige. On l’appelle également le Nouvel an Solaire puisqu’à cette date le Soleil entre en Capricorne. Cette célébration marque aussi la naissance de Dionysos et de beaucoup d’autres divinités. Le Solstice est une charnière dans la roue de l’année, le Soleil y meurt et renaît symboliquement du ventre de la Déesse.

« La lumière et l’obscurité doivent toujours être en équilibre. Nous savons que sans l’obscurité, rien ne pourrait vivre ou pousser. Sans la nuit, pas de jour, pas d’occasion de dormir et de se reposer. Nous ne rêverions pas, et les rêves sont des portails vers l’Autremonde. Les bébés se développent dans l’obscurité du ventre maternel. On doit planter les graines sous terre dans le noir pour qu’elles envoient des racines vers le bas et percent la surface du sol vers le haut. »                                                                                             In Circle round : Raising children in the Goddess traditions, Starhawk

image

Durant la période de Yule, la tradition veut que l’on décore des conifères (symbole de renaissance chez les scandinaves) avec des offrandes aux divinités et des représentations de la lune, du soleil et des étoiles accrochées à ses branches. Cette tradition date de l’époque matriarcale durant laquelle on décorait les pins dans les sanctuaires.

Je ne saurai que trop vous conseiller d’opter pour un sapin en pot pour perpétrer cette tradition, ainsi après les fêtes vous pourrez replanter votre arbre. Pour le décorer vous pouvez également suspendre à ses branches des peaux d’agrumes, des bâtons de cannelle et des cristaux de quartz.

Le houx et le lierre sont à l’honneur car elles représentent la fertilité et la vie, n’hésitez pas à les utiliser pour décorer votre maison ou votre arbre de Yule.

image

On avait également pour coutume de brûler une bûche de chêne durant douze heures et de la garder toute l’année dans la maison, pour nous porter chance, avant de brûler ses restes l’année suivante. La plupart des maisons n’ayant plus de quoi préparer des feux, la tradition s’est adaptée et on retrouve désormais des gâteaux roulés nommés « bûches » sur notre table.

La boisson mise à l’honneur durant cette fête s’appelle le Wassail. En préparer et en boire assure une bonne récolte de pommes durant l’année à venir. Il s‘agit d’une boisson à base de cidre, de brandy et de bière, épicée à la cannelle, au gingembre, à la muscade et aux pommes percées de clous de girofle. On chantait en apportant ce breuvage de voisins en voisins pour le partager.

En cette période on pratiquait également des rites de fertilité sous le gui et on faisait de la divination avec des épis de blé.

Dans la mythologie nordique, c’est la nuit de Yule que Heimdall (dieu gardien du Bifrost et détenteur du Gjallarhorn) accompagné par les Ases (divinités d’Asgard), choisit pour rendre visite à ses enfants. Ils laissent des présents dans la chaussette de celleux qui ont bien agi et de la cendre dans celle de celleux qui ont mal agi durant l’année.

On peut également noter des similitudes entre le mythe du père Noël d’aujourd’hui et celui qui appartient à la mythologie scandinave, le mythe de Jölnir (un des nombreux noms du dieu Odin). Tout dans l’apparence d’Odin fait penser au père Noël que nous connaissons, et il dispose d’une monture à 8 pattes, qui peuvent rappeler les 8 rênes du père Noël.

On dit qu’Odin traverse le ciel du monde pour observer les familles. Pour celleux qui ont faim, il les nourrie d’une partie de son souffle. Les enfants préparaient son arrivée en laissant de l’herbe ou du sucre dans leurs chaussures afin de nourrir le cheval. Pour remercier les enfants de ce geste, Odin leur offrais des cadeaux qu’il laissait dans leurs chaussures à la place de la nourriture.

C’est le moment idéal pour des rituels de guérison, de croissance et de prospérité. On peut également effectuer des rituels de renoncement et de bannissement de ce qui nous entrave dans nos projets.

Un extrait de cet article a été publié chez Madmoizelle dans la rubrique témoignages.

Conte pour la veillée de Yule

3 réflexions sur « Célébrer Yule »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :