Une Entrevue avec Éloïse, au sujet de la chirologie

Bien le bonjour! Aujourd’hui je vous propose de découvrir le travail fascinant d’Éloïse de chez Highfive Paris, qui pratique la chirologie.

Photographie : Éloïse @highfive_paris

Bonjour Éloïse et merci d’avoir accepté de répondre à mes questions! Pour commencer est-ce que tu veux bien te présenter ?

Bonjour Klayros! Je m’appelle Éloïse, sans « h » et j’y tiens, car l’orthographe change son étymologie. Le mien signifie « glorieuse bataille » en ancien germain. J’aurais 34 ans le 20 janvier, je suis donc Verseau. J’ai deux filles, que j’aime passionnément.

J’aimerais que tu m’en dises plus sur ton parcours, qu’est-ce qui t’a menée vers la pratique de la chirologie ?

J’ai un parcours qui ressemble un peu à celui que dessine une toile d’araignée : on dirait que ça part dans tous les sens, mais en fait, tout se rejoint. J’ai fait pas mal de choses avant d’en arriver là : sociologie, esthétique, pâtisserie, danse… Mais c’est surtout un état dépressif qui m’a poussé à me reconnecter à moi même et à renouer avec mes anciennes amours : les sciences occultes. La cartomancie d’abord, puis mon intérêt général pour les mains a fait que j’ai commencé à mettre le nez dedans en 2017. Et puis en 2018 j’ai fait une super rencontre dans un bar, qui a changé ma vision, et je me suis dit que la chirologie m’irait vraiment comme un gant.

Comment tu t’es formée ? Tu as des références dans ce domaine, par exemple des personnes qui t’ont aidé ou inspiré ?

J’ai commencé en tant qu’autodidacte en 2017 donc, via différents livres et j’ai vu de tout et beaucoup de n’importe quoi!!
En 2018, j’ai eu une Épiphanie dans un bar et on m’a conseillé le travail d’Helen Saucedo @handfulofstarsreading sur Instagram , qui est devenue mon mentor.
Je suis aussi des cours de l’université en ligne Birla, située au Canada

Photographie : Helen Saucedo @handfulofstarsreading

Tu peux définir la chirologie et ce qui la différencie de la chiromancie ?

La chiromancie est une pratique divinatoire, elle a pour but notamment de prédire l’avenir, je ne m’inscris pas du tout là dedans. Sachant qu’en plus, les personnes pratiquant la chiromancie utilisent plus la main comme support à leurs visions qu’autre chose.
La chirologie, c’est l’étude des mains. C’est plus exactement une analyse psycho-morphologique, se basant sur la forme des mains, des doigts, des ongles, ainsi que sur la composition des différentes lignes et des dermatoglyphes (sillons qui parcourent les paumes, immuables et uniques). Cette analyse va permettre de mettre en lumière les potentialités de chacun(e)s, les points de blocage, les aspirations du cœur et de l’esprit etc.

Est-ce que tu lis seulement une main, ou les deux ?

Cela dépend vraiment du service proposé. De manière générale, je préfère me concentrer sur le présent, sur ce qui se passe maintenant et comment je peux impacter positivement la vie des gens. Ainsi, je lis dans la main active, c’est à dire celle avec laquelle on écrit son prénom. C’est dans cette main que les lignes changent! On peut les faire changer consciemment en 90 jours!

Nos lignes de mains peuvent évoluer ?!

Nos lignes sont en constantes évolution. Particulièrement celles de la main active, qui correspond à l’idée de prendre sa vie en main, au sens propre.  Les lignes de la main passive, elles, sont très peu susceptibles de changer.

Est-ce que les types de mains sont catégorisés ? Si c’est le cas, selon quoi ?

En chirologie occidentale moderne, on considère aujourd’hui 4 types de main. Classées en fonction des 4 éléments : terre, eau, air et feu. Jusqu’à la fin du 19ème siècle, on dénombrait 7 types, classés et nommés d’après des traits de caractère, comme l’artiste ou l’idéaliste .

Si tu devais comparer la chirologie à une autre science ou une autre pratique, ça serait laquelle ?

Bonne question . Il y a tellement de pratiques chirologiques que ça ouvre la porte à une multitude de réponses. Par exemple la chirologie védique (basée sur les Védas, comme le yoga ou l’ayurvéda) comporte une dimension de prévention des maladies très conséquente. Comme un médecin peut voir sur votre langue des problèmes de foie, un chirologue védique le verra dans une paume de main.
Pour ma pratique, je dirais que ça me fait beaucoup penser à la programmation neuro-linguistique (PNL), sauf qu’au lieu d’être visible dans le comportement, on le voit « simplement » dans les mains.

Tu peux me décrire une séance type ?

Je reçois à mon domicile montreuillois, c’est un espace cosy, qui nous représente bien, moi et ma famille. Recevoir chez moi c’est faire entrer les gens dans ma bulle, c’est un safe space protégé. J’aime accueillir mon/ma consultant-e avec une tisane ou un thé bio. En principe j’allume une bougie, de l’encens et/ou je diffuse des huiles essentielles. Nous procédons ensuite à l’encrage de la main active, dans ma cuisine. Puis nous passons au salon et je regarde plus en détail les mains. Pour la lecture « mains sages » qui est la lecture de base, je remplis deux fiches au fur et à mesure. À la fin de la séance, on procède à un tirage de cartes mudras. Les mudras sont des sceaux que l’on pratique traditionnellement lorsque qu’on pratique le yoga. Ce sont ces signes que l’on fait avec les mains et les doigts. Les cartes mudras peuvent clôturer ou amorcer la séance, on travaille avec l’énergie du moment du consultant. Cela permet d’aller plus loin, en gravant nos intentions nouvelles directement dans notre corps, pour changer nos schémas internes. On commence à voir le résultat de la pratique des mudras au bout de 3 semaines, et cela en les  pratiquant au moins 2 fois 3 minutes par jour. Sous une vingtaine de jours, j’envoie un complément d’analyse PDF par e-mail, où j’y détaille les particularités des empreintes.

Qu’est-ce que la lecture « mains sages » ?

La lecture « mains sages » est la lecture de base que je propose. C’est une approche complète et généraliste pour découvrir ses mains (sa main active en particulier).

J’ai vu sur ton compte Instagram, que tu tirais les cartes après une séance. Quel outil utilises-tu et de quelle manière ? Quelle est la cohérence avec la chirologie ?

Je tire spécifiquement des cartes mudras. Cela aide à aller plus loin, ça peut venir confirmer quelque chose de bien présent dans la main ou donner une perspective. Les mudras encouragent le/la consultant-e à être acti(f)ve après une séance et pas seulement contemplati(f)ve. J’aimerais d’ici la fin de l’année proposer un tirage de tarot RWS inspiré du tirage de la main, d’Arnaud, cartomancien, qui tient le compte @letarotinitiatique. Le tarot RWS c’est la référence de tarot dans le monde anglo-saxon principalement. Crée par M. Waite, illustré par Pamela Coleman Smith, il a un caractère un peu plus ésoterico-mystique et s’est dissocié de l’aspect un peu plus religieux du Tarot De Marseille. La grand différence réside surtout dans les arcanes mineures, car dans le RWS elles sont toutes illustrées.

Quel lien tu fais entre la chirologie et le tarot ?

C’est un lien que j’apprends à tisser depuis l’année dernière. Dans chaque arcane majeure (il y en 22) on trouve une correspondance chirologique. Cette arcane représente alors un miroir, notre miroir, c’est une carte guide avec laquelle nous pouvons réfléchir sur nous même et une carte sur laquelle nous pouvons méditer. Le tarot ouvre de nombreuses portes au questionnement et au développement personnel.

Comme tu utilises des cartes, je trouve étonnant que tu ne pratiques pas également la chiromancie. Tu veux bien m’expliquer ton choix ?

Dans ma vision des choses les cartes n’ont pas une dimension prédictive dans ma pratique, mais plutôt réflexive. Le consultant attire les cartes de manière énergétique, je ne suis que la lectrice. De plus, la chiromancie au sens propre est un don.

Est-ce que tu utilises un peu la réflexologie ? J’imagine que la chirologie est très utile pour définir des points précis à stimuler.

Ça fait longtemps que j’ai envie de m’y mettre, j’espère de tout cœur faire une formation cette année!

Est-ce que tu travailles avec les cycles lunaires ? Si oui, de quelle manière ?

Pas vraiment, non. J’ai tout d’abord un rapport à la lune très personnel, parfois j’y prête attention et d’autres fois pas du tout. En revanche, je peux conseiller à certaines personnes de faire attention au cycle lunaire, si elles ont une main de type eau, ou un mont Luna dominant (il y a 7 monts dans  la main, tous correspondant à une planète).

Tu peux me dire quel lien existe entre la chirologie et l’astrologie ?

La chirologie védique est intimement lié a l’astrologie, les praticiens peuvent établir un thème natal en regardant dans les mains.
En ce qui concerne la chirologie occidentale, on compte 7 « monts » dans la main( ce sont ces parties de chair qui donnent si relief dans la main) représentant tous des archétypes bipolaires (c’est a dire a la fois présentant des caractéristiques positives et négatives) nommés après des planètes et leur attributs traditionnels. Ainsi, le soleil ou mercure  partagent les même définitions qu’en astrologie.

J’ai vu que tu travaillais avec des pierres, tu veux m’en dire plus à ce sujet ?

J’adore les pierres, elles me passionnent depuis toujours! Tout d’abord, rien que par le fait de les regarder, elles nous font vivre des émotions. En matière d’énergie et d’échange, il y a beaucoup à faire. Les pierres sont un petit plus dans le quotidien, elles nous aident à aller plus loin. Un peu comme les mudras!

Est-ce que tu connais l’histoire de la chirologie ?

Oui! La première trace d’écrits à ce sujet remonte à 4000 ans avant Jésus Christ, en Inde, dans un ouvrage relié avec de la peau humaine! La chirologie fait partie des enseignements des Védas (comme le yoga ou l’ayurvéda). La chirologie s’est propagée à travers l’Europe avec les flux migratoires des peuples de l’actuel Rajasthan. Les « européens »  les prenaient pour des Égyptiens, c’est à cause de cela qu’au fil du temps ils furent rebaptisés « Gypsies« . La chirologie est encensée durant l’antiquité, on retrouve des textes d’ Hippocrate, d’Aristote, de Platon et même de Jules César à propos de l’étude des mains. Au IXème siècle, ça commence à se gâter pour tout ceux qui pratiquent la divination! Les « bohémiens » subissent une double répression : répression culturelle et professionnelle. Peu à peu cette pratique tombe dans l’oubli. Et pif paf pouf, le 19ème remet l’ésotérisme au goût du jour, pour retomber dans l’oubli et réémerger dans les années 2000, yay!!

Des hommes dans ta clientèle ? Comment tu expliques d’en avoir significativement moins que des femmes ?

Hahaha. Peu d’hommes je l’avoue, et ceux que je vois présentent un profil type. En effet, ils sont soit artistes (très souvent comédiens), soit asiatiques. D’une part il y a la sphère culturelle, c’est une pratique tout à fait banale en Inde par exemple. Et puis d’autre part, je pense que les hommes -du moins ceux qui s’identifient comme tel- sont moins ouverts aux pratiques alternatives. Dans les événements par contre, ils se ruent souvent vers moi, amusés, avec un sentiment de défi aussi, finalement, ils sont contents et me disent que j’ai changé leur vision sur la pratique.

Des conseils pour celleux qui voudraient s’essayer à la chirologie ?

Étudier, étudier, étudier. Ne pas avoir peur d’essayer et de se lancer. Et ne surtout ne pas hésiter à dire que vous êtes étudiant.e.

Pour finir, tu aurais envie de partager une citation qui représente bien ta pratique ?

High five! Soit tape m’en 5. C’est le geste qu’on fait quand on a réussi quelque chose, cela scelle une collaboration, une amitié, de toucher les mains c’est un geste intime, et puis se taper dans la main, ça claque, au sens propre comme au figuré!!

Merci beaucoup pour ta participation Éloïse! Où est-ce qu’on peut te trouver si on souhaite faire appel à tes services ?

On peut me trouver sur Instagram, le seul réseau social sur j’aime et que j’utilise @highfive_paris et via mon site internet www.highfiveparis.com

Et voilà,
Merci beaucoup pour cette interview! La bise.

Photographie : Éloïse @highfive_paris

4 réflexions sur « Une Entrevue avec Éloïse, au sujet de la chirologie »

  1. J’ai croisé Eloise lors d’un évenement et elle m’a dit des choses incroyables en lisant mes mains. Je ne savais pas que l’on pouvait voir tout cela suivant les lignes de la main évidemment mais aussi le placement des doigts etc..! Je la trouve très pédagogue en plus, c’était vraiment un plaisir cette consultation, merci de l’avoir interviewée et de cet article très intéressant!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s